Comment se passe une isolation des murs de votre maison par l’extérieur ?

Publié le : 11 mars 20223 mins de lecture

L’isolation par l’extérieur allie performance et facilité de pose. Elle est très flexible et convient aussi bien aux nouvelles constructions qu’à la rénovation de bâtiments anciens. Vous trouverez ci-dessous les avantages, les inconvénients et les prix de ce type d’isolation. En savoir plus sur l’isolation des murs par l’extérieur.

Pourquoi faire une isolation extérieure ?

L’isolation des maisons présente de nombreux avantages. Voici quelques-uns des plus convaincants. Tout d’abord, une meilleure isolation des murs permet d’économiser sur les factures de chauffage. En hiver, elle permet de réduire les pertes de chaleur en réduisant les ponts thermiques. En été, elle maintient la maison plus fraîche.

De plus, l’isolation réduit la condensation interne, qui peut entraîner la formation de moisissures, ce qui est non seulement désagréable mais aussi dangereux pour les occupants à long terme. Par ailleurs, l’isolation de la maison comprend aussi l’isolation phonique, qui réduit les bruits extérieurs.

L’isolation par l’extérieur : comment ça marche ?

L’isolation thermique par l’extérieur consiste à recouvrir une maison d’un matelas isolant. Cela peut se faire de deux manières :

– En mettant de l’isolant dans les murs extérieurs de la maison, puis en les recouvrant d’un isolant.

– En appliquant l’isolant directement sur la façade.

La première méthode est la plus courante et la plus efficace, car elle élimine tous les ponts thermiques de la maison. Le résultat est une augmentation de la température allant jusqu’à 2,5°C. L’isolation des murs extérieurs modifie l’aspect de la maison et nécessite une procédure administrative municipale. En fonction du plan local d’urbanisme (PLU) ou du plan d’occupation des sols (POS) de votre commune, vous devrez demander un permis de construire préalable ou un permis de construire.

Quelles sont les méthodes d’isolation des murs extérieurs ?

L’isolation par l’extérieur consiste simplement à recouvrir la maison d’un isolant sans fissures. Pour y parvenir, les professionnels du bâtiment utilisent deux techniques principales : l’isolation sous enduit et l’isolation sous crépi.

L’isolation sous enduit

L’isolation sous enduit est la plus courante pour deux raisons. D’abord, elle est très facile à personnaliser en termes de couleurs. Elle est idéale pour les personnes vivant dans des zones de conservation et des zones désignées, par exemple. D’autre part, elle est moins coûteuse que le bardage.

L’isolation sous le bardage

Des cadres métalliques sont fixés aux murs de la maison. Le panneau isolant est vissé sur ce cadre et recouvert de bardage. Un espace est laissé entre les deux dernières couches pour assurer la ventilation et éviter les problèmes d’humidité et de moisissure.

Plan du site