Les 5 points essentiels à vérifier pour entretenir sa chaudière à gaz

Publié le : 11 mars 20224 mins de lecture

L’entretien des chaudières à gaz représente souvent des chaudières d’une puissance comprise entre 4 et 400 KW ; en 2009, un décret a rendu obligatoire les visites annuelles d’entretien de ces chaudières. Cette opération est réalisée par un chauffagiste. Suite à cette visite, le chauffagiste délivre aussi au propriétaire une attestation d’entretien avec des recommandations et des conseils d’utilisation.

Entretien de la chaudière à gaz : vérification du brûleur et des éléments chauffants !

Le premier point à examiner par les professionnels est le brûleur de la chaudière. La première étape consiste à démonter et à nettoyer le brûleur. Ce nettoyage concerne aussi les électrodes d’allumage et, dans le cas des brûleurs atmosphériques, le ventilateur. Le chauffagiste vérifie ensuite la présence de gaz à l’aide d’un compteur ou en mesurant la pression résiduelle dans le bloc gaz. Des tâches plus spécifiques peuvent aussi s’appliquer à certains types de brûleurs, comme les brûleurs à pression atmosphérique et les brûleurs à air soufflé, notamment d’autres tâches de nettoyage. Outre les brûleurs, les éléments chauffants doivent aussi faire l’objet d’un entretien attentif. Pour cette partie de la chaudière domestique, le chauffagiste éradiquera les éléments qui provoquent des fuites dans le conduit de fumée. Si la chaudière est à condensation, il est recommandé de recourir à des matériaux synthétiques pour cette action afin d’éviter les accrocs.

Vérifier les mécanismes et la sécurité de la chaudière !

Les éléments chauffants ainsi que les brûleurs doivent être soigneusement entretenus. Pour cette partie de la chaudière domestique, le chauffagiste éradiquera les éléments qui provoquent des fuites dans le conduit de fumée. Si la chaudière est à condensation, il est recommandé d’utiliser des matériaux synthétiques pour cette opération afin d’éviter les accrocs. Les accessoires nécessaires à cette opération sont fournis, notamment des lunettes de protection, des gants et, si nécessaire, des masques. Les professionnels analysent les garnitures mécaniques et les remplacent en cas de fuites. Les différents composants seront nettoyés avant ces opérations de maintenance.

Contrôle des composants intégrés !

Cette dernière analyse n’est effectuée que si la chaudière comporte des composants intégrés. Dans le cas contraire, l’inspection peut être complétée. En règle générale, la température de l’organe de régulation – la sortie de décharge – et le fonctionnement de l’outil ECS (eau chaude sanitaire) sont testés. L’expert vérifie par la suite le fonctionnement du système de circulation de l’eau. Il insère un tournevis à lame plate et allume et éteint l’appareil à plusieurs reprises pour vérifier son bon fonctionnement. Pour finir, le chauffagiste vérifie la pression dans le vase d’expansion de l’appareil de chauffage central à l’aide d’un manomètre.

Plan du site