Pompe à chaleur air/air ou air/eau, quelles différences ?

Publié le : 29 mars 20223 mins de lecture

La principale différence entre une pompe à chaleur air/air et une pompe à chaleur air/eau réside dans leur système de transfert de chaleur. Dans les deux cas, pour produire de la chaleur, la pompe à chaleur prélève l’énergie thermique de l’air extérieur. Alors que la pompe à chaleur air-air transfère immédiatement cette chaleur dans la maison par l’intermédiaire de ventilo-convecteurs, la pompe à chaleur air-eau transfère cette chaleur à l’eau, qui est ensuite introduite dans le système de chauffage.

Une différence dans la distribution de la chaleur !

Ayant remplacé les chaudières énergivores et nocives pour la planète, les pompes à chaleur (PAC) sont un mode de production d’énergie verte. Leur utilisation permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre. En France, 40% de ces émissions proviennent encore des habitations. Au moment de prévoir un tel dispositif, vous comprendrez qu’il existe deux alternatives : la pompe à chaleur air/air et la pompe à chaleur air/eau. L’une des différences entre ces deux dispositifs est la diffusion de la chaleur.

La pompe à chaleur air/air chauffe l’air. Dans la maison, il est donc indispensable d’installer des ventilo-convecteurs qui vont diffuser cette chaleur et permettre d’augmenter la température. Tous les travaux de réforme énergétique ne sont pas couverts par l’assurance décennale. Pour en savoir un peu plus sur les garanties travaux, demandez à votre artisan.

La pompe à chaleur air/eau, tout comme un chauffage au gaz, va intervenir sur l’eau du circuit de chauffage. Vous aurez plus de liberté sur les appareils qui vont émettre de la chaleur : un plancher chauffant, des ventilo-convecteurs ou des radiateurs classiques.

Une différence entre le rafraîchissement et l’eau chaude sanitaire !

Votre PAC air/air peut rafraîchir l’air en été. En revanche, si vous disposez d’une PC air/eau et de radiateurs, vous ne pouvez pas abaisser la température en cas de canicule. Pour ce faire, vous devez utiliser votre pompe à chaleur air/eau avec un autre système, tel qu’un ventilo-convecteur.

Une différence dans la production et l’installation de l’eau chaude sanitaire !

Si vous avez opté pour la pompe à chaleur air/eau, vous pouvez éventuellement la combiner avec un autre dispositif de production d’eau chaude. Grâce à cela, vous pourrez, entre autres, réduire la facture énergétique du chauffe-eau. En revanche, la pompe à chaleur air/air ne chauffe pas l’eau.

Quant à l’installation, celle d’une pompe à chaleur air/air est difficile. Vous devez disposer d’un faux plafond ou d’un grenier pour faire passer des gaines de soufflage dans l’air. Dans une maison équipée d’un chauffage individuel, vous pouvez envisager ce projet. Cependant, vous devez obtenir une autorisation préalable de la copropriété. La pompe à chaleur air/eau, quant à elle, peut être adaptée à un système de chauffage existant, ce qui rendra son installation moins pénible. 

Plan du site