Quelles sont les alternatives au pétrole pour le futur ?

Publié le : 29 mars 20223 mins de lecture

Préserver l’environnement est une mission qui concerne chaque être humain. Le pétrole est une ressource fossile qui commence à être épuisée. Voilà pourquoi il est important de passer à l’énergie verte. Leurs sources sont inépuisables. La question qui se pose est alors si le pétrole pourra être remplacé dans le futur.

Gaz naturel ou charbon ?

La dégradation de la planète peut entraîner un manque de ressources naturelles brusque. La réserve de pétrole mondiale est presque épuisée. D’après des études, il est envisageable de remplacer cette ressource par du gaz naturel. C’est un hydrocarbure naturel facile à exploiter comme le pétrole. Et pourtant, sa production ne va pas durer. Ce n’est donc pas l’énergie capable de remplacer le pétrole dans le futur. Le charbon est une alternative mais son pic de production est aussi proche. De plus, le charbon est très polluant. Il ne s’agit donc pas d’une solution qui respecte l’environnement. Il produit du gaz à effet de serre.

Qu’en est-il du nucléaire ?

L’énergie nucléaire est une autre alternative puisqu’un rendement optimal est obtenu grâce à l’utilisation d’uranium 235. Actuellement, les centrales l’exploitent mais les ressources commencent aussi à s’épuiser. La mise au point de nouvelles centrales va encore prendre beaucoup de temps. Il existe déjà une investigation pour une fusion et une surgénération. Il est tout à fait possible de substituer l’uranium 235 par du thorium 232, de l’uranium 238 ou d’autres ressources plus abondantes. La fusion thermonucléaire est également prometteuse à côté de la surgénération. C’est dans le soleil et les étoiles que la formation d’énergie est envisagée. Cette solution est très avantageuse dans la conservation de l’environnement parce qu’elle n’est pas polluante.

La biomasse et d’autres énergies

Provenant des végétaux, la biomasse est une autre alternative prometteuse. C’est l’ensemble des matières organiques transformables en électricité, en biocarburant, en chaleur, etc. Son point fort est le fait qu’il puisse être stocké. Cependant, sa capacité énergétique est faible comparé aux hydrocarbures. Sur chaque surface exploitable, seule une petite quantité est utilisable. La biomasse est donc limitée. Il y a aussi les autres solutions déjà connues : géothermie, solaire, thalasso énergie, éolienne, énergie hydraulique, etc. Toutefois, aucune d’entre elles ne produit le même rendement que le pétrole. Il n’existe pas encore d’énergie capable de le remplacer pour le moment. Les chercheurs essaient de réunir toutes les solutions pour voir s’il est possible de substituer le pétrole d’une manière ou d’une autre.

Plan du site